Mot-clé - Politique

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 27 avril 2017

Pourquoi tant de haine contre le vote blanc ?

Depuis le premier tour de la Présidentielle, nous avons le choix entre deux programmes assez proches et s'opposent deux stratégies pour faire barrage. Celle qui voudrait voter Macron pour pas avoir le FN, et celle qui veut voter blanc pour ne soutenir ni l'un ni l'autre. Ces deux stratégies sont entendable mais manifestement, le discours dominant voudrait que ceux qui ne votent pas Macron soient favorables au FN... J'ai beaucoup de mal avec cette violence du discours et la manière qui s'exprime de se raccrocher à un vote "Républicain". Pourtant le vote blanc n'est pas interdit et ceux qui votent pour un candidat sont mathématiquement ceux qui influence le résultat, pas les autres.

On peut aussi se demander que font ces démocrates convaincus entre deux élections ? Est-ce qu'ils s'engagent ou est-ce que finalement ce bulletin qui mettent dans l'urne tous les 5 ans ne serait pas leur seule action politique ? Auquel cas, je comprends que ça revête une aussi grande importance mais pour ceux qui votent tous les jours en se levant le matin, qui milites diversement, et qui sont des citoyens tous les jours, voter blanc un fois tous les 5 ans, ça n'a pas la même importance.

Petite analyse personnelle de la situation. J'ai choisi de ne pas communiquer sur ce blog d'intention de vote ou d'analyse sur la Présidentielle car je ne vois aucun débouché démocratique dans cette élection. Tant par les candidats qui étaient en lisse que par le mode de scrutin et la gouvernance Présidentielle (49.3, dirigisme, culte de l'homme-providentiel, etc).

Lire la suite

Partager

samedi 9 janvier 2016

Séance publique : exposition de Jean-Benoit Lallemant à Vern-sur-seiche

Séance publique de Jean Benoit Lallemant

A l'heure de l'Internet 2.0, nos pratiques politiques sont très en retard. Aujourd'hui, des algorithmes traquent la toile à la recherche d'indices sur la satisfaction des clients et de leurs attentes. Le monde économique, lui, sait tirer avantage de ce nouveau média. De son coté, la politique disparaît du paysage, la participation aux élections est une minorité et les espoirs de changements sont marginaux.

Jean-Benoit Lallemant, présente une exposition qui aborde ces sujets au travers de trois œuvres et m'a proposé de l'aider à élaborer l'une d'elle. C'est une opportunité intéressante car elle aborde deux champs de mes compétences. Le coté technique de la visualisation, et la manipulation des bigs datas et le coté politique de l'implication citoyenne.

Cette exposition est visible à l'espace culturel de Vern-sur-seiche, Le Volume du 7 janvier au 4 février 2016 (près de Rennes, entrée libre).

Lire la suite

Partager

dimanche 22 novembre 2015

Le Guichet Numérique / RenCitéZen

Le "Guichet Numérique" est une interface en ligne (site Internet) qui permets aux habitants d'effectuer certaines démarches directement en ligne. Ce service va du certificat de naissance, à la candidature à une offre d'emploi de la mairie. Ce service a attiré mon attention lorsqu'il a été décidé d'ajouter RenCitéZen au panel de service. RenCitéZen était un centre d'appel et une application sur smartphone permettant de signaler des "anomalies" sur l'espace public.

Les anomalies en question étant centrées sur "la prévention de la délinquance", et la communication de la mairie ayant suivis en ce sens, s'est posé la question de l'appel à la délation (plus ou moins anonyme), de la stigmatisation associées (comprendre que ce qui nui au bien être ne sont pas les travaux incessants, les difficultés des agents pour agir -notamment par manque de moyens-, le cumul des mandats mais ... "les incivilités") et enfin de l'opportunité dans le cadre de la politique globale de la ville (savoir si l'espace public est un bien commun, un lieu de vie, ou de espace pour "circuler").

Dans ce cadre, j'ai entamé des démarches pour avoir accès aux documents sur ce service, comme le permets la loi CADA.

Lire la suite

Partager

vendredi 26 septembre 2014

Si on ne peut plus défendre les questions éthiques alors le terrorisme a déjà gagné

Début juillet, B. Cazeneuve annonce qu'il va rédiger un projet de loi pour lutter contre le terrorisme. Au nom de l'urgence, ce texte est instruit en procédure d'urgence durant l'été et en septembre, dans le brouillage médiatique lié au remaniement ministériel, la loi passe, quasiment sans aucune opposition. Dans un même temps, Daech (groupement d'intégristes terroristes) souhaite prendre le contrôle d'un État autonome. L'affaire est grave et le Président décide d'entrer en guerre en bombardant la zone concernée.

Effectivement, la menace est réelle mais sommes-nous réellement en train de lutter contre elle ? Au prétexte de la guerre, nous terrorisons la population. Au prétexte d'une menace difficile à contrecarrer, on crée, en France, un État totalitaire où l'idée même de libertés fondamentales ne constituent plus notre priorité absolue.

Lire la suite

Partager

mardi 26 août 2014

La do-o-cracy au Parti Pirate

Le Parti Pirate a instauré en 2012 une "do-o-cracy" dans son fonctionnement interne. Qu'est-ce que c'est que cela ? Et aujourd'hui quels constats ? Quelles suites pour les partis pirates ?  C'est quoi ? L'idée de do-o-cracy consiste à donner plus de pouvoir à ceux qui agissent. On aurait  […]

Lire la suite

Partager

dimanche 4 mai 2014

Bilan de l'élection municipale à Rennes

Participer à une élection, c'est toute une aventure. J'avais déjà pu l'expérimenter en 2012 en aidant à la campagne des trois candidats du Parti Pirate qui s'étaient présentés en Bretagne mais c'était ma première expérience au sein d'une liste (de 61 noms, ce qui n'est pas rien, même à l'échelle  […]

Lire la suite

Partager